Qui peut mieux inspirer un fleuriste qu’un autre fleuriste ? Comme nous sommes la première plate-forme européenne pour les fleuristes, nous avons la possibilité de fournir les fleuristes les plus performants du secteur. Désormais, nous présenterons chaque mois l’un d’entre eux ici, en mettant en valeur toute la variété de l’art floral européen et en vous donnant de nombreuses idées pour votre entreprise florale !

L’Italie est renommée dans le monde entier. Le style italien s’applique à tous les domaines, de la mode et de l’ameublement à la nourriture et au style de vie. L’art est également un terme souvent associé à l’Italie. Mais que sait-on de ce beau pays quand on ne parle pas de toiles ou de tissus, mais de fleurs ? Nous avons discuté de la floristique en Italie avec Massimo Iodice, organisateur d’événements et propriétaire de Flover, l’une des boutiques les plus exclusives de Naples.

La fleuristerie italienne dans l’histoire

« La vérité est que jusqu’à récemment, l’Italie n’avait pas réalisé tout son potentiel », nous dit Massimo Iodice. « Quand on se promenait dans les rues de Milan ou de Rome, on ne voyait pas de boutiques de fleurs ou de créations originales comme on en voit dans les rues d’Amsterdam ou sur certains boulevards de Paris. Peut-être était-ce dû au fait que le marché n’en demandait pas tant », suggère Iodice. « Le marché italien des fleurs était surtout occupé par des funérailles ou des événements. C’est souvent, c’est la demande qui crée l’offre ».

Freesia Orang

Et aujourd’hui ?

« Le vent a changé et, aujourd’hui, l’Italie est très appréciée dans le monde floral. Nous avons développé notre propre art floral », poursuit Iodice. « Les fleurs sont quelque chose de vivant, et beaucoup de collègues et moi-même essayons de faire de ces créatures merveilleuses et fragiles, dont nous nous occupons tous les jours, un art. Nous essayons de créer nos compositions d’une manière naturelle qui exprime nos propres histoires ainsi que celles de nos différentes régions », conclut-il. « Très souvent, nous pouvons exposer ces créations dans les structures, les palais, les villas que les clients choisissent comme toile de fond pour leurs événements. Des lieux d’une beauté extraordinaire, souvent surplombant la mer ou nichés dans un paysage magnifique. Cette combinaison est souvent étonnante et beaucoup de gens, surtout les non-Italiens, commencent à choisir notre pays comme lieu de célébrations importantes ».

Flover, la passion des fleurs

Massimo Iodice est né en 1970 et a grandi à Naples. Il est aujourd’hui un point de référence pour de nombreux collègues et agences qui choisissent son art pour leurs clients les plus prestigieux. Massimo a déjà organisé plus d’un millier d’événements et passe toujours la plupart de son temps dans son laboratoire. Mais pourquoi ? « Parce que je ne travaille pas avec des fleurs, je vis avec des fleurs. Je me sens bien parmi les fleurs. Et j’ai besoin de les avoir autour de moi tout le temps et d’en rencontrer toujours de nouvelles. C’est pourquoi, outre les producteurs locaux, qui sont nombreux dans ma région, l’approvisionnement néerlandais est très important. La Hollande, c’est « le marché ». Elle vous donne la possibilité de choisir, de ne pas être satisfait, ce qui exige alors plus d’études et de recherches. En un mot, de cultiver. » Et comme lui, la capacité des fleuristes italiens à inventer une nouvelle saison s’accroît de jour en jour.

freesia inspiration

L’énigmatique Freesia

Nous avons gentiment demandé à Massimo de créer un arrangement Freesia inspirant pour nous. Le Freesia est un produit courant et largement utilisé par les fleuristes, surtout à cette époque de l’année et souvent à un bon prix. Cependant, le Freesia est en fait une fleur très spéciale. « J’aime le Freesia parce que c’est une fleur du Sud, dit Massimo Iodice. Elles naissent au soleil et vivent au soleil. Elles savent quand rester fermées et comment exploser soudainement de couleur. Une extase de parfum, mais une extase discrète, presque silencieuse. Et savez-vous pourquoi je les aime ? C’est à cause de leur histoire. Ce sont des fleurs anciennes, mais elles n’ont jamais été étudiées par les botanistes. Elles ne se trouvent dans aucune archive, comme si elles n’avaient jamais existé. C’est un vrai mystère. Quelque chose de nouveau à découvrir. C’est pourquoi je les mets toujours dans les bouquets des jeunes amoureux. »

Vous cherchez encore de l’inspiration? Cliquez ici!

Recevoir gratuitement
de línspiration

My Newsletter

By

What type of content do you plan to share with your subscribers?

Pas de spam et vos données sont en sécurité